02 novembre 2018

Lutter contre l'extrême-droite...un impératif pour les socialistes !

Rachid Temal·Vendredi 2 novembre 2018 Dimanche 28 octobre 2018, le Brésil a rejoint la trop longue liste des pays ayant choisi la voie du populisme et de l’extrémisme. Trente-trois ans après la fin de la dictature militaire, ce pays - dont la population est désormais scindée en deux – a fait le choix d’installer à sa tête un militaire nostalgique de cette sombre période qui, prenant modèle sur son - désormais - homologue américain, n’hésite pas à faire de l’outrance, de l’injure et de toutes les bassesses des arguments... [Lire la suite]
Posté par PS95600 à 18:53 - Permalien [#]
18 octobre 2018

Rendons le féminin à la langue française

Le français était bien plus égalitaire au Moyen Age qu’aujourd’hui. La masculinisation à marche forcée n’a eu lieu qu’au XVIIe siècle, comme le montre un essai captivant de l’universitaire Eliane Viennot. On se souvient peut-être qu’en 1985, Bernard Pivot avait proposé, lors d’une émission d’Apostrophes, de rembourser quiconque n’aurait pas été conquis par Comme neige au soleil, le roman de William Boyd. L’animateur déclarait même ne prendre... [Lire la suite]
Posté par PS95600 à 23:31 - Permalien [#]
12 octobre 2018

Emmanuel Maurel : « Ce n’est pas un départ du PS, c’est une scission »

Dans un entretien au « Monde », le leader de l’aile gauche du PS estime que son ancien parti ne représente plus le socialisme. LE MONDE | 12.10.2018 |Propos recueillis par Abel Mestre et Enora Ollivier   Emmanuel Maurel, le leader de l’aile gauche du Parti socialiste (PS), explique, dans un entretien au Monde, les raisons de sa rupture avec son ancienne formation, à la veille du conseil national du parti consacré à l’Europe. Il ne part pas seul, assure-t-il : « Des... [Lire la suite]
Posté par PS95600 à 12:35 - Permalien [#]
01 octobre 2018

An 2, l’échec annoncé du macronisme

Rachid Temal· Il aura fallu tout juste un an. Un an pour que la couche de vernis du macronisme triomphant se craquèle et laisse apparaître la réalité. Un an pour faire voler en éclat cette fable d’une « ligne » politique qui ne serait ni de droite, ni de gauche, mais qui préparait en vérité la mise en œuvre du pire de la droite. Un an pour que les rouages d’une machine de communication bien huilée se grippent sous le poids d’une « tempête dans un verre d’eau » et d’échec sur les terrains économiques et sociaux. Un an... [Lire la suite]
Posté par PS95600 à 10:24 - Permalien [#]
30 septembre 2018

Université Poliique PS95 Samedi 6 octobre 2018

Posté par PS95600 à 11:54 - Permalien [#]
24 septembre 2018

Olivier Faure : «Bâtir des convergences plutôt que des alliances artificielles»

 Rachid Laïreche et Laure Bretton —Libération En vue des européennes de mai 2019, le premier secrétaire du Parti socialiste veut éviter la catastrophe annoncée et une division des gauches. Il table sur des campagnes transnationales pour mobiliser les électeurs. Bientôt six mois qu’Olivier Faure écope dans un Parti socialiste à fond de cale. Avant la bataille des européennes, au printemps prochain, il espère pouvoir rassembler la gauche sur des «combats communs», prélude à un... [Lire la suite]
Posté par PS95600 à 14:24 - Permalien [#]
11 septembre 2018

Eva Illouz contre la tyrannie du bonheur

 Virginie Bloch-Lainé Dans son dernier livre «Happycratie», la sociologue dénonce l’injonction qui nous est faite d’être heureux. Cette idéologie, dont la psychologie positive est le bras armé, n’a qu’un objectif : culpabiliser les individus et conforter le néolibéralisme. Une fois de plus, l’auteure veut «mettre de la sociologie là où domine la psychologie». Elle donne ces jours-ci des entretiens à tout bout de champ et court les studios de plusieurs radios. Il faut dire... [Lire la suite]
Posté par PS95600 à 12:14 - Permalien [#]
09 septembre 2018

Université Poliique PS95 Samedi 6 octobre 2018

Posté par PS95600 à 19:32 - Permalien [#]
22 août 2018

Appel à l'abandon de la réforme constitutionnelle à la sauce macron !

Il y a quelques semaines, la majorité parlementaire a dû, sous la contrainte et la panique, suspendre son projet de réforme de nos institutions. En cause, l’affaire dite « Benalla » mettant à nu les dangers d’une hyperprésidence dans une version inexpérimentée et caricaturale de « start-up nation ». Dans ce contexte, comment accepter la volonté du Président de l’Assemblée nationale de reprendre, comme si de rien n’était, les travaux parlementaires sur une réforme d’ordre constitutionnelle. Après les associations, les... [Lire la suite]
Posté par PS95600 à 17:30 - Permalien [#]
09 août 2018

Quand le sage montre le climat, l’économiste regarde l’inflation

- Jean-Joseph Boillot, Conseiller économique au club du CEPII Alors qu’apporter une réponse économique à la crise climatique relève désormais de l’urgence absolue, les spécialistes persistent à se focaliser sur des indicateurs à la pertinence illusoire. Et les dirigeants se murent dans un «silence caniculaire». «On entend l’arbre qui tombe mais pas la forêt qui pousse.» Ce proverbe africain bien connu peut être rangé au musée. Désormais, la forêt tombe sous l’effet du changement climatique et ce sont les économistes... [Lire la suite]
Posté par PS95600 à 15:10 - Permalien [#]