09 août 2018

Quand le sage montre le climat, l’économiste regarde l’inflation

- Jean-Joseph Boillot, Conseiller économique au club du CEPII Alors qu’apporter une réponse économique à la crise climatique relève désormais de l’urgence absolue, les spécialistes persistent à se focaliser sur des indicateurs à la pertinence illusoire. Et les dirigeants se murent dans un «silence caniculaire». «On entend l’arbre qui tombe mais pas la forêt qui pousse.» Ce proverbe africain bien connu peut être rangé au musée. Désormais, la forêt tombe sous l’effet du changement climatique et ce sont les économistes... [Lire la suite]
Posté par PS95600 à 15:10 - Permalien [#]
02 août 2018

«Jour du dépassement» : le gouvernement parle sans agir

   Coralie Schaub Chaque année, nous découvrons avec ­effroi que nous épuisons toujours plus vite les ressources offertes par la planète. ­Chaque année, survient de plus en plus tôt le «jour du dépassement», soit la date ­à laquelle l’humanité commence à vivre à crédit après avoir consommé plus d’arbres, d’eau, de sols ou de poissons que ce que la nature peut renouveler en un an et émis plus de carbone que les océans et forêts peuvent absorber (lire notre infographie sur Libé.fr). En 1971, ce seuil calculé par l’ONG... [Lire la suite]
Posté par PS95600 à 11:35 - Permalien [#]
19 juillet 2018

Résister à Donald Trump” : lettre ouverte à Emmanuel Macron

Monsieur le Président, Il y a un an, à l’occasion de la célébration du 14 juillet, vous receviez Donald Trump sur les Champs-Elysées. Suivant l’inspiration du Général de Gaulle, puis celle de François Mitterrand, vous avez annoncé voici 12 mois vouloir consacrer votre mandat au rétablissement de notre souveraineté. Ce qui, en matière de politique étrangère, signifiait de rendre à la France sa vocation, celle de défendre partout des intérêts qui la dépassent, ceux de la paix, du développement comme du... [Lire la suite]
Posté par PS95600 à 11:26 - Permalien [#]
16 juillet 2018

Réforme constitutionnelle : Emmanuel Macron veut "la Vème République jusqu'au bout", nous défendons "la démocratie jusqu'au bout

Réformer les institutions et notre Constitution, bien sûr ! Mais, pour quoi faire ? Pour concentrer tous les pouvoirs entre les mains d'un seul homme et rendre notre régime "hyper-présidentiel" ? Pour assécher la démocratie et éloigner encore plus les citoyens des décisions qui les concernent directement ? Pour transformer le Parlement en chambre d'enregistrement et dévitaliser les contre-pouvoirs et l'opposition ?  Derrière les discours de modernité, les images d'une République start-upeuse, Emmanuel Macron dessine en... [Lire la suite]
Posté par PS95600 à 15:51 - Permalien [#]
12 juillet 2018

La boussole du socialisme

Michel Winock raconte un mouvement politique qui ne cesse d’espérer un monde meilleur. Trois siècles d’une histoire pleine de leçons pour l’avenir. Quand tout va mal, il faut revenir aux sources. «Back to basics.» Quand tout s’effondre, il reste les fondations, qui permettent de reconstruire. Ainsi devraient réagir les socialistes, ou leurs sympathisants, membres d’un courant politique dont une foule revancharde et intéressée, au sein de la droite arrogante ou de l’extrême gauche sectaire, annoncent au son des buccins... [Lire la suite]
Posté par PS95600 à 11:19 - Permalien [#]
06 juillet 2018

Sénateur, je serai présent au Congrès à Versailles

La réforme constitutionnelle de 2008 portée par Nicolas Sarkozy permet dorénavant au Président de la République de réunir les deux chambres, Assemblée Nationale et Sénat, en Congrès pour s’exprimer devant les parlementaires. Jusque-là, le Congrès était uniquement réuni en vue de réviser la Constitution Française.    Ce tropisme américain du Président Sarkozy a impacté le déséquilibre des pouvoirs déjà existant entre l'exécutif et le législatif.   La convocation du Congrès le 9 juillet prochain par l'actuel... [Lire la suite]
Posté par PS95600 à 19:46 - Permalien [#]
25 juin 2018

Les aides au logement (APL) encore ciblées par le gouvernement

Emmanuel Macron persiste et signe. Après avoir déjà baissé les APL de 5 euros en 2017, les déclarations du gouvernement laissaient penser que le message des locataires avait été entendu. Édouard Philippe avait reconnu que la mesure n'était « pas intelligente ». Or, il va à nouveau pénaliser les allocataires de ces aides au logement en gelant leur indice. Cette décision injuste et brutale est plus grave encore que la baisse précédente car ce gel se répercute en pourcentage et touchera donc davantage ceux qui ont le plus besoin des APL,... [Lire la suite]
Posté par PS95600 à 10:23 - Permalien [#]
23 juin 2018

Abandon des 1000 créations d'emplois en France par General Electric

Le groupe américain General Electric (GE), qui a acquis la branche énergie d'Alstom il y a 4 ans, a annoncé ce jeudi qu'il ne tiendrait pas son engagement de créer 1.000 emplois en France d'ici la fin 2018. Cette décision est non seulement regrettable, elle est inadmissible.GE a indiqué qu'il ne respecterait pas ses engagements et qu'il n'avait créé que 323 emplois en France à la fin avril. Cela ne peut être satisfaisant. Si, comme invoqué par le nouveau PDG John Flannery, le groupe américain est « confronté à un environnement... [Lire la suite]
Posté par PS95600 à 10:29 - Permalien [#]
18 juin 2018

« On n’a jamais vu un immeuble avec 100 % d’handicapés. »

Mercredi 6 juin, le journaliste chroniqueur Guillaume Meurice revenait sur le vote de la loi Élan. En interrogeant notamment trois députés sur ce passage de 100 % à 10 % de logements accessibles dans les immeubles neufs. Et sur les conséquences pour les personnes en situation de handicap.  “Pas de bras, pas de toit”, “pas de jambes, pas de chambre”. Formules choc que celles de Guillaume Meurice dans son billet d’humeur/humour hier sur France Inter. Une façon de résumer l’article 18 de la loi Élan sur le logement. Les députés... [Lire la suite]
Posté par PS95600 à 05:06 - Permalien [#]
16 juin 2018

La semaine où le train Macron a déraillé !

  Avec l'actuel Président de la République, la politique est souvent faite de symbole et de communication. Il en use et en abuse.    Et ce dès le soir de son élection avec la Pyramide du Louvre en décor de fond.   D'abord en tentant de reprendre la doctrine Mitterrand - Pilhan autour de la parole rare. Le jeune monarque était donc au-dessus de tout, et surtout de tous les Français. Il parcourait et traitait des affaires du monde. Donald Trump et Vladimir Poutine pour commencer. Pour quels résultats ?... [Lire la suite]
Posté par PS95600 à 18:48 - Permalien [#]