20 janvier 2022

Emmanuel Todd: «Face à une baisse massive du niveau de vie, la priorité est la réconciliation entre hommes et femmes»

L’historien démographe déplore le positionnement antagoniste des mouvements féministes, préjudiciable aux classes sociales les plus fragiles, selon lui. Une provocation parmi d’autres de son dernier essai. Emmanuel Todd, à Paris, le 12 janvier 2022. (Laura Stevens/Libération) par Cécile Daumas et Thibaut Sardier Il aime les «blagues de chercheur», et ce n’est pas parce qu’il aborde, pour la première fois de sa vie à 70 ans, l’histoire des femmes, qu’il se censurerait. Avec Où en sont-elles ? (Seuil, 2022), le démographe et... [Lire la suite]
Posté par Luc Fricot à 14:13 - Permalien [#]
22 décembre 2021

Zemmour en business school : un fascisme cool ?

/La réception du candidat d’extrême droite dans une école de commerce est symptomatique de l’évolution de ces établissements, où l’approche critique est peu encouragée au profit d’une vision économique et marchande de la société, selon le philosophe Benoît Heilbrunn. Eric Zemmour lors de son discours à Villepinte (Seine-Saint-Denis), le 5 décembre. (Julien de Rosa/AFP) par Benoît Heilbrunn, philosophe Qu’une institution pionnière du marché des écoles de commerce laisse un candidat d’extrême droite pérorer en toute impunité... [Lire la suite]
Posté par Luc Fricot à 12:45 - Permalien [#]
18 novembre 2021

Judith Butler, ode à l’audace non-violente

La philosophe de Cleveland dénonce la violence «systémique» des institutions de pouvoir et met en place une alternative, qui ne se révélera efficace que si elle devient une «pratique sociale et politique entreprise de concert». La violence, «force du faible» La notion de violence est complexe – comme paraît simple celle de non-violence quand on la réduit à une posture passive, d’abstention ou de pacifisme béat. L’une des raisons de cette complexité est le rapport ambigu que l’une et l’autre entretiennent avec la force. La... [Lire la suite]
Posté par Luc Fricot à 17:11 - Permalien [#]
02 novembre 2021

«Réveillez-vous !» : la «saine colère» d’Anne Hidalgo contre Eric Zemmourv

La maire de Paris, invitée du Grand Jury RTL-LCI-le Figaro, a piqué une «saine colère» qui pourrait l’aider à remonter la pente à gauche si la viralité de cette intervention fonctionne. «Le réveil dans six mois, ça va être trop tard» Agacée – à juste titre – d’être interrogée une fois de plus sur le fait de savoir si elle serait d’accord pour «débattre» des questions d’immigration avec un pas-encore-candidat condamné pour provocation à la haine raciale, Hidalgo a répondu avec ses tripes, celle d’une fille de réfugiée espagnole qui a... [Lire la suite]
Posté par Luc Fricot à 11:38 - Permalien [#]
27 octobre 2021

Pour rompre avec la politique spectacle, supprimons l’élection présidentielle au suffrage direct

+ Instaurer un suffrage universel indirect et des législatives avant la présidentielle permettrait d'en finir avec l'hyperpersonnalisation qui condamne la France à d'éternelles querelles entre des candidats gonflés d'égo et de certitudes.     par Frédéric Potier, Préfet, essayiste, expert associé à la Fondation Jean-Jaurès La «guignolisation» de la vie politique française n'est plus une hypothèse, elle est hélas devenue une réalité quotidienne. Les candidats n'échangent plus sur une vision du monde ou des plateformes... [Lire la suite]
Posté par Luc Fricot à 16:30 - Permalien [#]
18 octobre 2021

Démocratie et laïcité préservent les religions de leur appétit de domination

L’une et l’autre reposent sur le même postulat, celui de la séparation des Eglises et de l’Etat, et opposent ainsi une fin de non-recevoir à la religion quand elle prétend gouverner la vie humaine, rappelle le philosophe et essayiste. On rencontre, du côté de l’islam et des autres religions, tout un ensemble d’institutions et de traditions qui utilisent le même mécanisme de légitimation. (Pascal Deloche / Godong/Getty Images) par Abdennour Bidar, Philosophe publié le 14 octobre 2021 à 18h04 Les propos de Mgr Eric de... [Lire la suite]
Posté par Luc Fricot à 16:23 - Permalien [#]
10 octobre 2021

Profession de foi d'Anne Hidalgo

Cher-e-s camarades, Le 14 octobre prochain, vous serez amenés à choisir celui ou celle qui portera nos couleurs lors de l’élection présidentielle d’avril prochain. Comme vous le savez, j’ai décidé de soumettre aux militants et militantes socialistes ma candidature pour cette échéance démocratique majeure.Oui, à vous, qui êtes restés fi èrement debout dans l’adversité, qui avez bénévolement consacré tant d’énergie à reconstruire et à... [Lire la suite]
Posté par Luc Fricot à 18:00 - Permalien [#]
10 octobre 2021

Profession de foi de Stéphane Le Foll

5t Pour une France durable Mes chers concitoyens, chers camarades, Nous sommes face au destin de la France ; le destin d’un grand pays qui a écrit l’histoire, celle du monde avec nos valeurs universelles, la République, celle de l’Europe pour trouver enfin la voie de la paix sur notre continent. Dans cette histoire du monde et de l’Europe, la famille socialiste a été de tous les rendez-vous, de la guerre mais surtout de la paix, de l’Europe, de la décolonisation, de la fin de la peine de mort aux progrès sociaux, des... [Lire la suite]
Posté par Luc Fricot à 16:38 - Permalien [#]
08 octobre 2021

Paul Pasquali : «Le mérite appartient avant tout aux héritiers»

Le sociologue déconstruit le mythe d’une éducation républicaine égalitaire fondé sur la notion de mérite. Si les grandes écoles ont entrouvert leurs portes aux milieux populaires, elles ont su, dans le même temps, neutraliser toute réforme pour empêcher leur démocratisation. Sur le site de l'ENA (Strasbourg), photographies des promotions, notamment celle de Léopold-Sédar-Senghor (2002-2004) dont est issu Emmanuel Macron. (Badias/ANDBZ. ABACA) par Simon Blin Voilà une nouvelle pièce à conviction dans le grand procès de la... [Lire la suite]
Posté par Luc Fricot à 16:04 - Permalien [#]
07 octobre 2021

Anne Hidalgo : «La transition écologique ne se fera pas contre les plus fragiles»

+ Hidalgo, le pari de l'ElyséeLa biodiversité Une semaine après la victoire de Yannick Jadot à la primaire des Verts, la maire de Paris, candidate bientôt officielle du Parti socialiste pour la présidentielle de 2022, tente d’occuper le terrain de la «sociale-écologie» et défend son action et ses ambitions en la matière. La maire de Paris, Anne Hidalgo, dans son bureau à l'Hôtel-de-ville, ce lundi. (Denis Allard/Libération) par Lilian Alemagna et Aurore Coulaud publié le 5 octobre 2021 à 18h31 En... [Lire la suite]
Posté par Luc Fricot à 17:05 - Permalien [#]