P

vote-urne

Franconville, Ermont, Eaubonne, Saint-Leu-la-Forêt, Saint-Prix et Montlignon

La triangulaire qui se profile en Ile de France met les électeurs qui se sont reconnus au 1er tour dans les listes de Gauche et de Droite face à leurs responsabilités. Ce sont eux qui décideront de la majorité régionale. Si la poussée du Front National est réelle, elle est loin des scores considérables vus dans d’autres régions. Le FN n’est pas en situation d’exercer la responsabilité dans la première région d’Europe qu’est l’Ile de France. Dans toutes les communes de la circonscription, le PS devance le Front National à l’exception de Franconville.

  • L’abstention dépasse les 50 %, ce n’est pas un bon signe de vitalité démocratique.
  • Les Républicains (LR) sont en tête sans atteindre des scores élevés plafonnant en moyenne à 29 % dans les 3 plus grandes villes de la circonscription. C’est un échec pour la liste valdoisienne de Valérie Pécresse alors que tous les maires dans la 4ème circonscription sont issus des Républicains (sauf à Saint-Prix), et que parmi eux figurent les 2 sénateurs de droite du Val d’Oise, Francis Delattre et Hugues Portelli.
  • Le total Gauche [PS + EELV + FDG] dépasse celui de la liste Pécresse de plus de 1900 voix (Les 3 listes ayant annoncé leur fusion au 2ème tour, il est légitime de comptabiliser leurs résultats ensemble).
  • Reste le vote Debout La France qui a bénéficié de l’ancrage local de Jean-Pierre Enjalbert maire de Saint-Prix. Je n’ai pas agrégé ces votes avec ceux des Républicains parce que ses dirigeants n’ont pas donné de consigne de vote pour le 2ème tour.

tableau regionales
Face à ce 2ème tour crucial, j’appelle tous les citoyens qui se sentent proches de la Gauche, qu’ils soient ou pas critiques sur la politique gouvernementale, à s’unir et à participer massivement dimanche prochain.

Vous le savez peut-être, j’ai moi-même manifesté à différentes reprises des désaccords avec la politique gouvernementale, mais l’enjeu aujourd’hui est ailleurs, il s’agite de doter la Région d’un exécutif fiable là où la droite et Valérie Pécresse manque de crédibilité. Quelques exemples tirés de ses propositions :

  • Elle veut mettre fin aux subventions à des associations qui lui déplaisent ! Mais lesquelles ?
  • Elle fait croire que la Région est responsable de la sécurité publique. C’est juste un mensonge !
  • Elle promet des investissements routiers massifs et s’assoit déjà sur la COP 21 qui se tient à Paris !
  • Elle multiplie les promesses démagogiques sur des sujets de la compétence des départements !

La majorité régionale sortante a su faire face aux difficultés dans le respect de nos différences en faisant travailler ensemble socialistes, écologistes, communistes, radicaux, progressistes.

Je fais confiance à l’expérience de Claude Bartolone qui a su être un Président de l’Assemblée Nationale à la hauteur des enjeux. Il est reconnu par tous les groupes pour son impartialité, son dynamisme et sa capacité à moderniser l’institution.

Il saura rassembler la Gauche, respecter ses adversaires politiques et diriger notre belle Région Ile de France avec l’énergie nécessaire pour faire face aux enjeux économiques, sociaux et environnementaux.

Dimanche 13 décembre, je vote #AVECBARTO