Vendredi 10 janvier

19h - Gymnase Paul Nicolas

 

Permettez-moi de saluer les personnalités qui me font l’honneur et l’amitié d’avoir répondu à mon invitation et je les remercie de leur présence

Monsieur Alain RICHARD Sénateur Maire de Saint-Ouen l’Aumône, qui, retenu aux vœux de M. le Préfet ; nous rejoindra tout à l’heure.

Mon ami Gérard SEBAOUN, notre député merci cher Gérard d’être là

  Mes chers collègues du Conseil Général Jackie BRETON, Robert DAVIOT

Alain GOUGEON Président de notre communauté d’agglomération et maire de Montlignon

Sébastien MEURANT  Vice présidentde la CAVF en charge de la sécurité et Maire de ST Leu

Xavier HAQUIN1ervice-président de la communauté d’agglomération, maire Adjoint d’Ermont et représentant M. Hugues PORTELLI Maire d’Ermont

Monsieur Raoul JOURNEAUX maire adjoint du Plessis Bouchard représentant M. Gérard LAMBERT-MOTTE  maire du Plessis

Je dois excuser Jean-Pierre ENJALBERT  qui présente ses vœux en ce moment même à St Prix et mes collègues retenus par ailleurs dans les villes voisinesoù se déroulent la même cérémonie des vœux.

François DETTON mon ami et collègue maire de Montmorency bien présent ce soir

 Mes chers collègues élus des communes voisines et  amies.

Mesdames et messieurs les représentants de l’Etat, des sociétés civiles et militaires,

Monsieur MENTASTI commissaire de police de notre circonscription et madame le commandant BLANQUET de la police nationale

Le commandant TETARD commandant le centre de secours d’Eaubonneet ses collègues

 Monsieur AUBERT directeur de l’hôpital Simone Veil

Madame PEREZ notre receveur principal

 

C’est avec grand plaisir que je vous accueille pour cette traditionnelle cérémonie des vœux, moment privilégié s’il en est un, de convivialité et de rencontre.

Cette année encore je suis heureux de constater que vous êtes toujours aussi  nombreux à avoir répondu à mon invitation.

 Je vous remercie de votre présence et de votre fidélité.

Je vous présente, à chacune et à chacun d’entre vous, mes vœux les plus chaleureux et les plus sincères de bonheur, de santé et de prospérité.

C’est avec une certaine émotion et une émotion certaine que je préside cette cérémonie car c’est la dernière fois que je le fais au cours de ce mandat.

En effet, dans quelques semaines celui-ci va se terminer puisque les prochaines élections municipales se dérouleront au mois de mars prochain.

Il est de tradition, au cours de cette cérémonie, au-delà de formuler des vœux de bonne année, de présenter le bilan des actions menées à bien par la municipalité pendant l’année écoulée ainsi que les orientations et les grands projets qui seront mis en œuvre pour l’année à veniret même au-delà mais cette année, cela n’est pas possible.

Comme je le rappelais à l’instant, les élections étant proches,non pas que nous n’ayons ni bilan ni perspectives, bien au contraire, mais, comme vous le savez, la loi électorale nous interdit dans les mois qui précèdent, de communiquer sur l’action municipale.

 

Pour autant, je vous parlerai tout de même d’Eaubonne : cette ville d’histoire et de culture, cette ville où il fait bon vivre, grandir et travailler, cette ville qui, par son esprit fait de solidarité et de convivialité, sait rassembler aux delà des différences.

J’en veux pour preuve l’attraction que notre ville exerce sur de nombreuses personnes.  Celles qui ne veulent pas la quitter et celles venues chercher ici une qualité de vie qu’il est presque impossible de retrouver ailleurs, à si courte distance de Paris.

« La ville n’est pas une simple agglomération d’hommes et d’équipements, c’est un état d’esprit »

J’ai relevé cette citation de Robert Park, car je pense qu’elle correspond bien à Eaubonne.

Un état d’esprit qui caractérise bien notre ville :

Le bien vivre ensemble, la solidarité, le lien social qui se tisse chaque jour, la convivialité, la proximité et cette appartenance, cette identification qui fait de chaque citoyen un Eaubonnais.

C’est de cet état d’esprit qui anime notre ville et de tous ceux qui,par leur investissement au quotidien le font vivre, que je voudrais vous entretenir, et surtout leur rendre hommage et les en remercier.

Je veux parler du personnel municipal et du CCAS, des élus, du monde associatif et de nos partenaires.

Tout d’abord, comme l’indique notre carte de vœux, c’est l’ensemble des services municipaux que j’ai souhaité mettre à l’honneur.

Chaque agent municipal, quelque soit son grade ou sa fonction investi dans ses missions, animé du même état d’esprit, le sens  du  service public pour le bien vivre desEaubonnais.

Permettez-moi à ce moment précis de rendre un hommage particulier au Directeur Général des services, Monsieur Mathieu, qui après plus de 10 années de bons et loyaux services, selon la formule consacrée, au sein de notre commune, va faire valoir ses droits à la retraite.

Je veux le remercier ici, publiquement mais surtout très chaleureusement, pour avoir été à mes côtés au quotidien, et avoir accompagner tous projets tout au long de nos deux mandats.

Merci Monsieur Mathieu, au nom de la municipalité et en mon nom personnel pour votre dévouement et votre implication dans la vie municipale.

Et merci encore à tous les agents municipaux.

 

Mais le  dynamisme d’une ville se mesure également au dynamisme de se associations.

Avec plus de 150 associations, la vie associative à Eaubonne est d’une grande richesse de par la diversité des activités proposées, que ce  soit dans le domaine social, culturel ou sportif.

Et on constate  ce même état d’esprit de service à la population chez  tous celles et tous ceux qui les font vivre.

Je veux parler des présidentes et des présidents de ces associations, ainsi que de  tous les bénévoles qui œuvrent pour

faire de notre ville une ville attrayante où l’on se sent bien.

Je veux également leur rendre hommage et les en remercier.

Et puisque je parle de bénévoles, je voudrais y associer une autre catégorie d’Eaubonnais engagée dans le bien vivre ensemble.

Ce sont tous les membres des Conseils de Quartiers, Présidentes Présidents  et membres des bureaux qui se sont investi et ont accompli leurs tâches, pas toujours faciles avec conviction et dévouement.

Merci aussi à vous.

Mais notre ville ne pourrait pas vivre ses mutations et son développement sans la présence à nos côtés de nos partenaires, tous ces  acteurs habités là encore du même état d’esprit, celui du service au public. Je veux citer :

Les services de l’Etat, le Conseil Régional, le Conseil Général, notre Communauté d’Agglomération Val et Forêt, sans oublier la CAF et la CPAM.

Sans leurs aides techniques et financières, nombre de nos projets n’auraient pu aboutir.

Et j’y associe les corps constitués

Les Sapeurs- Pompiers

La Police Nationale

La Police intercommunale et municipale

Tous ces acteurs qui au quotidien veille sur notre sécurité.

Depuis le début de mon intervention, je vous ai parlé de l’état d’esprit qui anime notre ville, les Eaubonnais et tous ceux qui travaillent au quotidien pour le bien vivre ensemble.

Il y a une autre catégorie de personnes engagées dans l’action municipale. Ce sont les élus.

Loin des caricatures un peu faciles, des images sur papier glacé et des unes des journaux, je veux dire avec force  qu’être  élu, ce n’est pas être au-dessus des règles, ce n’est pas être enfermé dans une tour d’ivoire, à l’écart des difficultés quotidiennes.

 

Être un élu de terrain, c’est exactement l’inverse : c’est être en prise directe avec la réalité, c’est être à l’écoute de toutes les situations, et parfois les plus douloureuses, de nos concitoyens.

 

Être un élu de terrain, ce n’est pas disserter sans fin sur les idéologies, c’est être confronté au réel, c’est trouver des solutions à des problèmes concrets.

Être élu, ce n’est pas une profession, c’est un engagement, c’est une mission, c’est porter en soi le sens de l’intérêt général

et, vous me le pardonnerez, si je pense en premier lieu aux membres de la majorité municipale.

 Un état d’esprit d’équipe et de solidarité qui a été présent tout au long de ce mandat.

Je veux les saluer, leur rendre hommage et les remercier pour leur engagement, leur investissement, leur présence,  leur proximité, leur dévouement, leurs convictions, pour  toutes ces valeurs partagées mises au service de leurs concitoyens.

Tous ces élus qui donnent de leur temps sans compter,  parfois, pour ne pas dire souvent, au détriment de celui qu’il consacre à leur vie personnelle.

Et puisque c’est une soirée d’hommage, je pense que c’est le moment pour moi, de mettre à l’honneur et de remercier très chaleureusement tous les conjoints et les familles  de ces élus pour leur grande patience et leur esprit de partage ;

Je vous en suis reconnaissant et vous demande votre indulgence si parfois j’en ai abusé.

Je voudrais citer le nom des maires adjoints ainsi que des Conseillers Municipaux qui ont œuvré à mes côtés pendant cette mandature.

 

 Marie-José BEAUMANDE 1ère maire adjointe en charge de l’administration générale et de la culture

 Frédéric LEGENDRE en charge de l’urbanisme et de l’aménagement

Elisabeth BOUTON, en charge du logement et de l’action sociale

Jean AUBIN, en charge des finances et de la jeunesse

Yvette RETUREAU, en charge de la petite enfance et de la prévention santé

Bernard LE DUS, en charge de l’éducation et des sports

Evelyne DUTOUQUET-LEBRUN, en charge de la vie associative et des Séniors

Fabien ROUSSEL en charge de la sécurité et des anciens combattants

Nathalie DESMOND, en charge du patrimoine et du développement durable

Gilles THUILLIER, en charge de l’emploi et du handicap

Emmanuel SERPINET conseiller municipal délégué au commerce et au développement économique.

A ce moment précis, permettez- moi d’avoir une pensée émue pour notre ami Patrick DAUNESSE, qui nous a quitté brutalement alors qu’il était maire –adjoint en charge de l’éducation.

Présent à nos côtés depuis le premier mandat, il a marqué de son emprunte noter action municipale. Il reste dans nos mémoires.

Les Conseillers municipaux de la majorité :

Josette RICOU     Dominique TROTTOUX    Dominique NOIRE        Christiane MARMECHE   Stéphane DUFFAU Marie-Christine VICKRIDGE Danièle BAUDIN  Corinne CHARON       Anne-Marie DELMAS       Loïc        JOURNEL Alexandra GIRARD        Sylvaine DELAMARRE     Benoit GRIMAUX        Pierre-Yves JOUSSELIN        Saïd FERHAOUI

Vous avez été à mes côtés tout au long de cette mandature et nous avons œuvrer ensemble pour Eaubonne et pour nos concitoyens.

Je vous remercie de l’honneur que vous m’avez fait en me confiant ce mandat de Maire, cette mission si passionnante même si elle est parfois un peu difficile à assumer. Mais vous étiez là.

Ce mandat touche à sa fin.

Je suis fier du travail que nous avons accompli tous ensemble pour Eaubonne. Soyez assurés de ma reconnaissance.

Merci d’avoir été à mes côtés, merci de votre investissement au quotidien mais aussi et surtout merci de votre amitié.

Mais je ne voudrais  pas oublier de citer les Conseillers Municipaux des groupes de l’opposition avec qui, au-delà de nos nécessaires différences et même de nos divergences, nous avons pu parfois débattre utilement et travailler pour l’avenir de notre ville :    

Maryse MENEY   Grégoire DUBLINEAU               Jean-Noël SANCHEZ        Françoise JEANDOT-RENOIR Philippe DUPUY  Cécile BAUDRIER   Francis THENOT Olivier GUERIN-GARNIER

 

Je rends hommage à tous les élus. Merci à vous tous.

Je vous demande de bien vouloir les applaudir.

 

Enfin, je voudrais terminer sur une surprise, presque un scoop  Figurez-vous que dans quelques semaines se tiendront les élections municipales ! Soyons honnêtes, beaucoup y pensent ici, et je ne suis pas le dernier. 

 

Voilà pourquoi, en conclusion de mon propos, j’aimerais en dire un mot, ou plus exactement exprimer un souhait. Il ne  concerne pas le résultat des élections. Il ne m'appartient pas, évidemment, de guider ici votre choix. Il m'appartient, en revanche, en tant que Maire de souligner devant vous combien le fait de voter est un acte important – ce droit, nous l'avons conquis progressivement avec le temps.

Souvenons-nous qu’il y a encore cinquante ans, les femmes en étaient privées ! Voter pour choisir ceux qui dirigent n’est pas

un acte anodin.

 

-        A l'heure où l'on voit dans le monde monter les radicalismes de tout bord,

-        A l’heure où l’instrumentalisation de la peur et du désespoir est monnaie courante 

-        A l'heure où dans de nombreux pays des femmes et des hommes meurent pour avoir seulement tenté d'exercer ce droit qui nous semble tellement évident,

J'estime qu'aller voter en France, patrie des droits de l'Homme, est plus qu'un droit, c’est tout simplement un devoir.

 

Alors, je forme pour 2014 le vœu  d’une mobilisation populaire pour les prochaines élections (municipales et européennes)  montrant encore combien les Français sont attachés à leur démocratie.

Et pour boucler la boucle, selon l’expression qui convient, et puisque j’ai beaucoup parlé de l’état d’esprit qui anime notre ville, j’exprime le vœux qu’il perdure au fil des années à venir.

 

Pour l’heure, et pour en terminer enfin, au nom de tout le Conseil municipal, et en mon nom, j’adresse à tous, à chacune et à chacun d’entre vous, mes vœux les sincères et les plus chaleureux, de belle et bonne année pour vous-même et pour les vôtres.

 

Je vous remercie.