La France au cœur

Depuis un an, la gauche agit pour redresser la France. Depuis son élection François Hollande a déjà tenu une large part de ses 60 engagements et de nombreux citoyens bénéficient concrètement de l'action du gouvernement de Jean-Marc Ayrault.

Contrats de génération: l’insertion durable des jeunes et le maintien des seniors dans l’emploi

Embaucher un jeune en CDI tout en maintenant l’emploi d’un senior, c'est l’objectif des contrats de génération, votés à l’Assemblée nationale en janvier dernier. Ce nouvel outil permet à l’entreprise de conserver son savoir-faire, tout en investissant dans l’avenir. D'ici 2017, 500.000 jeunes de moins de 26 ans pourront bénéficier des contrats de génération.

Emplois d'avenir : 150 000 jeunes accompagnés dans leur entrée sur le marché du travail

Les emplois d’avenir permettent aux jeunes peu ou pas qualifiés d’acquérir une véritable expérience. Ils s’adressent aux 16-25 ans, qui pourront ainsi travailler au sein d’une association, d’une collectivité locale ou encore d’une entreprise innovante. Tout au long de son contrat, le jeune sera suivi par un référent mission locale ou Cap emploi. Fin 2014, 150.000 jeunes bénéficieront du dispositif.

Banque publique d'investissement : des moyens pour le développement des petites et moyennes entreprises

Afin de permettre à nos PME, poumons économiques du pays, de se développer, François Hollande a mis à leur disposition deux outils : la Banque Publique d’Investissement et le Crédit d’Impôt compétitivité et emploi (CICE). Le premier outil, la BPI, est régionalisé, fondé sur un partenariat entre l’État et les régions, et doté de 30 milliards d’euros afin de financer l’investissement des PME.

Redressement productif : le gouvernement agit pour la sauvegarde des emplois industriels

Parmi ses missions, le ministère du Redressement productif est mobilisé pour la sauvegarde des emplois industriels. En avril 2013, le ministère du Redressement productif avait traité avec succès près de 487 dossiers, soit 65.031 emplois sauvés sur un total de 76.809 concernés pour l'ensemble du dispositif de défense et de promotion de l'activité industrielle sur le territoire.

Services publics: des recrutements pour l'Éducation nationale, la police et la justice

Sous la droite, les recrutements dans la fonction publique ont été minés au détriment de l'efficacité des services publics. Aujourd'hui, le gouvernement augmente ses recrutements dans plusieurs secteurs. Ainsi, 2000 CDI ont été créés à Pôle Emploi, 11.000 postes par an seront créés dans l'Éducation nationale et 1.000 postes par an dans la police et la justice, auxquels s'ajoute le maintien de 390.000 contrats aidés.

Sécurisation de l'emploi : de nouvelles protections pour les salariés et de nouvelles armes dans la bataille pour l’emploi

Pour faire face à la crise actuelle, le gouvernement a fait voté la loi sur la sécurisation de l'emploi, issue d'un véritable dialogue social entre organisations patronales et salariales. Cette loi permet la recherche d'alternatives aux plans sociaux, avec par exemple le recours encadré et simplifié à l'activité partielle, et confère aux salariés de nouveaux droits, comme la complémentaire santé pour tous les salariés.

Gratuité des terrains publics pour permettre aux communes de construire plus de logements sociaux

Pour construire plus de logements sociaux, l'Etat a décidé de céder à titre gratuit, une partie de ses terrains, aux collectivités locales.

D'ici à 2016, 930 sites représentant 2000 hectares de terrains libres, au coeur de nombreuses agglomérations, seront mobilisés pour construire près de 110 000 logements, dont la moitié en Ile-de-France.

Encadrement des loyers à la relocation : l’accès au logement garanti pour tous

Désormais, dans les 38 agglomérations les plus chères de France, les bailleurs de logements privés ne peuvent plus augmenter leur loyer lorsqu'ils remettent à la location leur appartement, ou renouvellent un bail avec les mêmes locataires.

Ces zones dans lesquelles vivent 40% des Français, ont connu sur les 10 dernières années des augmentations de loyer anormales (supérieures à 3,2%), avec un loyer moyen en 2011 qui dépassait les 11,10€ le m².

Renforcement de la loi SRU : une pénalisation plus forte des villes qui refusent l’accès pour tous aux logements

Depuis le mois de janvier 2013, les communes comptant au moins 1500 habitants en Ile-de-France et 3 500 habitants dans les autres régions ont l'obligation de construire 25% de logements sociaux pour toute opération de constructions sur leur territoire. Dans le cas contraire, les sanctions seront renforcées, les pénalités étant multipliées par 5.

Création de 2 000 emplois francs pour inciter les entreprises à embaucher les jeunes issus des quartiers en difficulté

Pour aider les jeunes diplômés entre 18 et 30 ans, qui souhaitent travailler dans le privé, mais sont pénalisés par leur adresse au moment de la recherche d’un emploi, le gouvernement a mis en place les emplois francs dans 4 villes.

À Amiens, Grenoble, Marseille et Clichy-sous-Bois les entreprises qui embaucheront en CDI, ces jeunes inscrits au chômage seront subventionnées à hauteur de 5 000 euros. Ce dispositif devrait être décliné sur toute la France, et permettra de créer 10 000 emplois en 3 ans.

Les rythmes scolaires réformés pour favoriser la réussite de tous les élèves

Dès septembre, la réforme des rythmes scolaires facilitera l'apprentissage des enfants grâce à une meilleure répartition des enseignements en classe sur la semaine, 4 jours et demi, et sur la journée. Cette réforme permettra aux élèves en difficulté de bénéficier d'un suivi renforcé. Les activités périscolaires seront quant à elles articulées avec les temps scolaires.

Refondation de l’école: 60.000 postes créés pour l’avenir de notre jeunesse

Le projet de loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l'École prévoit la création de 60 000 postes dans l'éducation nationale sur 5 ans et la création des Écoles Supérieures du Professorat et de l'Éducation, qui ouvriront leurs portes dès septembre 2013 et rétabliront la formation initiale des enseignants supprimée par la droite.

Emplois d'avenir : 150 000 jeunes accompagnés dans leur entrée sur le marché du travail

Pour palier au sous-investissement chronique de la France dans son école primaire, 14 000 postes d'enseignants titulaires iront au premier degré (sur les 21 000 qui seront créés au cours du quinquennat). Ce sont donc deux créations de poste sur trois qui seront destinées aux écoles, auxquelles s'ajouteront des professeurs stagiaires des Écoles Supérieures du Professorat et de l'Education (ESPE).

En savoir plus

L'école entre dans l'ère du numérique

La loi de refondation de l'école prévoit de la transmission à tous les élèves des connaissances et compétences nécessaires à une maîtrise de l'information devenue aujourd'hui la condition de l'accès aux autres savoirs. Pour cela, les futurs enseignants seront formés à l'utilisation des ressources numériques, et 10 millions d'euros seront consacrés à l'équipement des structures d'enseignement. Ainsi de l’école primaire au lycée, de nouvelles manières d'apprendre seront développées grâce au numérique.

L’aide aux élèves en difficulté repensée

Les élèves éprouvant des difficultés dans l'acquisition progressive des apprentissages recevront des aides et bénéficieront de dispositifs de réussite éducative. Ces aides privilégieront désormais une meilleure prise en compte des besoins spécifiques de chacun et seront davantage diversifiées.

En savoir plus

Les dépassements d'honoraires encadrés

Depuis le 23 octobre, les honoraires des médecins sont mieux encadrés. Les médecins du secteur 2 s'engagent à ne pas facturer leur consultation plus de 56€, soit 100% du tarif Sécu. Les dépassements sont plafonnés à 150% du tarif Sécu et sanctionnés. Dans le cadre d'un Contrat d'Accès aux soins, ils doivent recevoir sans pratiquer aucun dépassement les patients bénéficiaires de la CMU et ceux qui ont ouvert un dossier pour obtenir l'aide à la complémentaire santé (ACS), en échange d'exonérations de charge.

En savoir plus

Des mesures pour lutter contre les déserts médicaux

Pour lutter contre les déserts médicaux et favoriser une meilleure répartition des médecins, le gouvernement a mis en place des pôles de santé de proximité dans chaque territoire. Les praticiens sont incités à s'installer par le travail en équipe sur un même lieu, ainsi ils bénéficieront d'une meilleure qualité de vie qu'en étant seuls en cabinet. Pour cela les Maisons de santé sont soutenues par des forfaits de l'Etat

En savoir plus

La retraite à 60 ans rétablie

Grâce au décret "Hollande" les salariés ayant commencé à travailler à 18 ou 19 ans ont le droit de partir à 60 ans, sans attendre l'âge légal qui doit atteindre progressivement 62 ans en vertu de la réforme votée par la droite, lors du précédent quinquennat. En fonction de leur année de naissance ils doivent justifier de la totalité de la durée de cotisation requise, soit 41 ans ou 41,5 ans. Une mesure de justice dont bénéficient 110 000 Français par an.

En savoir plus

L’allocation de rentrée scolaire augmentée de 25%

Pour réduire les inégalités et redonner du pouvoir d'achat, le gouvernement a pris la décision dès juin 2012 d'augmenter de 25% l'allocation de rentrée scolaire, soit 70€ supplémentaire par enfant.

En savoir plus

Surendettement : une plus grande protection des particuliers

Pour lutter contre le surendettement, un registre national des crédits aux particuliers sera instauré afin que les prêteurs aient une réelle connaissance de la situation d'endettement des demandeurs.

Création des zones de sécurité prioritaires pour apporter une réponse adaptée aux problèmes spécifiques

En 2012, 64 zones de sécurité prioritaires ont été créées. Ces territoires recouvrent aussi bien des zones péri-urbaines que des quartiers sensibles en métropole et en outre-mer. Ils bénéficieront de moyens humains et financiers supplémentaires et d'une réponse adaptée à leurs problèmes spécifiques : 500 postes annuels supplémentaires de policiers et de gendarmes leur sont dédiés et une partie du fonds interministériel de prévention de la délinquance leur sera affectée.

Une justice réformée pour garantir son indépendance

La réforme de la Justice permettra que la politique pénale générale soit toujours conduite par le Garde des Sceaux aux moyens d'instructions générales adressées aux parquets mais prohibera les instructions individuelles. Cette interdiction claire et formelle de toute ingérence de l’exécutif dans les procédures judiciaires est indispensable pour mettre un terme au soupçon de pressions politiques et ainsi rétablir la confiance de nos concitoyens dans leur justice.

Face aux attaques de la droite contre les juges, Jean-Marc Ayrault réaffirme la garantie de l'indépendance de la justice.

Réforme du Conseil supérieur de la magistrature

Afin de redonner plus d'indépendance au pouvoir judiciaire, le Conseil supérieur de la magistrature ne sera plus composé de membres désignés par le président de la République et les présidents des deux chambres mais par des magistrats élus par le siège et le parquet. Siégeront également un conseiller d'Etat, un avocat et cinq personnalités qualifiées.

Mariage pour tous et adoption : l’égalité pour tous les couples

L’égalité, ce sont les mêmes droits pour tous, quels que soient son sexe et son orientation. Aujourd'hui, la France reconnaît les mêmes droits aux couples homosexuels qu'aux couples hétérosexuels. Désormais, tous les couples pourront se marier et adopter des enfants.

Droits des femmes : l’égalité par la mobilisation de toutes et de tous

Depuis le 6 mai dernier, la question des droits des femmes est une priorité politique. Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des Femmes, a la ferme volonté d’amener notre société vers l’égalité réelle. Dès son arrivée au pouvoir la gauche a rétabli le délit de harcèlement sexuel et permis le remboursement à 100% de l'IVG et la gratuité de la contraception pour les mineures.

Une relation renouvelée entre la France et les étudiants étrangers