Entre 2011 et 2012, l'insécurité à Eaubonne a reculé de 7,5% (chiffres de la préfecture).
Loin de s'en satisfaire, la Municipalité veut poursuivre ses efforts, en s'engageant plus fermement sur le plan de la répression mais aussi sur celui de la prévention. Notre société, incertaine sur son devenir, devient de plus en plus individualiste  et donc violente. La Ville doit accentuer sa mobilisation sur les questions de  protection de ses habitants qui aspirent légitimement à une certaine qualité de vie (respect et tranquillité).

L'équipe municipale a récemment décidé de redéployer la police municipale sur le terrain.
Pour autant, il faut maintenir un dialogue permanent entre les différentes forces de police (municipale, intercommunale et nationale), afin de mieux coordonner les actions de celles-ci contre les incivilités ou délits qu'il est souhaitable de mieux prévenir.
De même, 6 caméras de vidéo-protection seront installées cette année aux abords des établissements scolaires du second degré.

Il a également été décidé d'un  arrêté "alcoolémie sur la voie publique", afin que la police soit en mesure de verbaliser les fauteurs de troubles qui occasionnaient de trop nombreuses gênes pour les riverains, dans certains quartiers, à certaines heures.

Depuis la fin 2011, les instances de concertation (*), en lien avec la médiatrice de l'espace jeunesse et famille, poursuivent leur travail pour dégager des actions de prévention concertées pour la fin 2013. Vos élus de la majorité municipale de Gauche restent ainsi totalement impliqués pour préserver la tranquillité publique de notre ville qui doit demeurer une ville agréable à vivre.

Conjointement à ses actions de terrain portées localement par notre Maire, François Balageas et toute son équipe, le travail entrepris par le Ministre de l'Intérieur,  Manuel Valls,  devrait  commencer à porter ses fruits.
Le nouveau gouvernement a en effet décidé de recruter des agents de police  et de les former. Cette politique qui prend en compte les besoins réels du terrain sera vraisemblablement plus efficace que les seules opérations de communication du précédent gouvernement.
Souvenons-nous de M. Fillon, venu en grande pompe inaugurer le nouveau Commissariat d'Ermont, d'ailleurs financé exclusivement par les collectivités locales (dont Eaubonne via Val-et-Forêt) et non le gouvernement d'alors. Ce commissariat n'a même pas vu d'embauches d'effectifs de police supplémentaires en 5 ans ! Les promesses d'alors de Nicolas Sarkozy et de ses ministres  n'engageaient que ses électeurs, les collectivités palliant au mieux les lacunes d'une stratégie uniquement fondée sur la communication.

Dans les années '70, une publicité gouvernementale martelait "Nettoyer c'est bien, Ne pas salir, c'est mieux", déclinaison de l'adage "mieux vaut prévenir que guérir".
Pour l'Action Publique il est toujours plus efficace d'anticiper pour mieux agir.


Dialoguer, anticiper et agir restent donc pour notre Municipalité de Gauche les maîtres mots de la ligne suivie.

 

(*)  Composition des instances de concertation : des représentants de la police nationale et municipale,de la justice,des conseils de quartier,des parents d'élèves,d'enseignents,de copropriétaires et locataires,de l'ADPJ(association de défense et de protection de la jeunesse)ect...