voir le programme en pdf

 Extrait  : Notre circonscription

Elle est formée de communes pavillonnaires, d’habitats collectifs et d’espaces verts. Nous y retrouvons tous lesproblèmes franciliens en matière économique, sociale, d’éducation, de logement, de transports, de santé.

La loi sur les intercommunalités, les projets du Grand Paris redessinent la carte de notre Région. Le nouveau partenariat naissant Etat – Région – Départements – Intercommunalités doit être oublieux de toute couleur politique. Les problèmes de déplacements de ville à ville, vers Paris, Cergy ou Roissy sont cruciaux pour notre quotidien et pour le développement économique, culturel, universitaire de demain. C’est un sujet majeur sur lequel je me mobiliserai comme député aux côtés des élus de terrain, des associations et des citoyens.

Nous voulons préserver notre cadre de vie et un développement respectueux de notre environnement. Notre circonscription bordée par la magnifique forêt domaniale de Montmorency et à quelques km de l’aéroport de Roissy, n’est pourtant pas privilégiée.

Si le poids économique de Roissy n’est pas contestable, il ne doit pas tout écraser. Son développement continu nous a apporté son lot de nuisances. Nous devons continuer à exiger l’interdiction des vols de nuit comme chez nos voisins européens. Les trajectoires nouvelles mises en place, si elles évitent certaines zones urbanisées le font au détriment d’autres territoires valdoisiens.

La forêt de Montmorency, l’un des poumons verts d’Ile de France, englobe 3 de nos communes. Elle reçoit près de 5 millions de visiteurs par an, raison pour laquelle nous demandons son classement en forêt de protection.Le moratoire d’un an sur les coupes d’arbres était indispensable. Nous devons rester les partenaires vigilants de l’ONF en nous souvenant que la majorité sortante au Parlement a diminué ses moyens au niveau national.

L’extraction du gypse en forêt de Montmorency et sur les buttes du Parisis demeure un sujet très sensible.