Sur le blog de l’UMP 95 il y écrit un éditorial qui laisse rêveur…

 « Les propositions du candidat socialiste sont tout bonnement utopistes ! Son programme a pour ambition de couler les entreprises, d’affaiblir le budget des ménages des citoyens et d’envoyer les Français les plus riches chez nos voisins. »

Rien que ça. En bon petit soldat, Poniatowski applique la méthode Sarko. Mensonges, truquages et manipulations. Cette méthode est simple. il suffit de faire semblant de ne pas avoir été aux affaires du pays depuis dix ans (dont cinq ans de présidence sarkozyste) et de renvoyer l’acccusation dur la gauche et françois Hollande en particulier…

 Pour cela il suffit de postuler que le « peuple », ne dispose que d’une mémoire à court terme. C’est méprisant, mais c’est ce que pense généralement la droite et l’UMP en particulier.

Et donc, aussi sidérant que cela puisse paraître, Poniatowski et l’UMP toute entière s’acharne à tout mettre en œuvre pour « annuler », cinq années d’exercice du pouvoir, c’est-à-dire de responsabilité…

 Cette volonté de faire « disparaître » de la mémoire collective le bilan de cinq années d’exercice du  pouvoir est d’autant plus grave qu’elle est consciente et cynique.  Poniatowski, tout comme Sarkozy, ment, truque et manipule la réalité.

Il accuse François Hollande de « vouloir couler les entreprises » alors que  sous la présidence de Sarkozy, ce sont 400 000 emplois industriels qui été détruits. La balance commerciale a atteint le déficit historique de 54.17 milliards d’euros sur les neuf premiers mois de l’année 2011. Il pourrait atteindre sur l’ensemble de l’année 2011,  70 millliards !!!

Il ose affirmer que le projet porté par le candidat socialiste vise à « affaiblir le budget des ménages » alors que pendant le quinquennat de Sarkozy le chômage a explosé, que le pouvoir d’achat des ménages, mesuré par des indices officiels, a reculé et que le coût de la vie a fortement  augmenté…

Enfin, Axel Poniatowski, frémit à l’idée de voir «  les Français les plus riches partir chez nos voisins. » Cette rengaine dépassée qui n’effraie plus personne, sauf peut-être le Président de l’UMP du Val d’Oise, est ressortie à chaque fois que la droite conservatrice sent qu’elle doit céder le pouvoir. C’est d’autant plus cynique, que ceux qui partent à « l’étranger », sont généralement les amis de Mr Poniatowski et de Nicolas Sarkozy. Et qu’en plus, pendant le quinquennat de Sarkozy, nombre d’entre eux ne sont pas revenus vivre au pays…

Ce qui n’a jamais semblé déranger le patron de l’UMP du Val d’Oise…

http://www.ps95.info/2012/03/poniatowski-tout-comme-sarkozy/